La France est en pleine mutation écologique. La RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne. 

Elle s’appuie pour ce faire sur 3 grands axes :

Besoin bioclimatique 

L’efficacité énergétique minimale du bâti se traduit par le coefficient «Bbiomax» (besoins bioclimatiques du bâti). Elle impose dans la réflexion de la conception du bâti, une limitation simultanée du besoin en énergie pour différents lots tels que chauffage, refroidissement et éclairage…

Consommation d’énergie primaire

La consommation d’énergie primaire nous est indiqué par le coefficient «Cepmax», portant sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d’éclairage, de production d’eau chaude sanitaire et d’auxiliaires (pompes et ventilateurs). La valeur du Cepmax définit à l’article 4 de la loi Grenelle 1 s’élève à 50 kWh/(m².an) d’énergie primaire. Cette exigence impose des équipements énergétiques performants, à haut rendement.

Confort en été

La RT 2012 définit des catégories de bâtiments dans lesquels il est possible d’assurer un bon niveau de confort en été sans avoir à recourir à un système actif de refroidissement.

 

Le 111 va encore plus loin avec la norme RT 2012 – 20 %

Dans votre résidence « Le 111 » ces règles vont encore plus loin avec des performances thermiques supérieure de 20 % à la norme RT 2012. Ainsi, fidèle à son exigence d’excellence la société Les Citadines garantie à ses futurs propriétaires des logements classés A, soit la meilleure classification en terme d’efficacité thermique.

Cet engagement est contractuel et soumis au contrôle d’un bureau d’étude indépendant.